Comment choisir une perle

Une belle perle est avant tout celle qui plaît à la personne qui l'offre ou qui la porte.

 Savoir l'apprécier à sa juste valeur est une tâche difficile reposant sur des critères objectifs et subjectifs.

 

Les critères objectifs

La rareté :

Il faut 2 à 3 ans minimum,  plus de 100 huîtres cultivées et greffées avant d'obtenir une belle perle.

La forme :

Les perles rondes : Les variations du diamètre de la perle n'excèdent pas 2%
Les perles semi-rondes : Les variations du diamètre de la perle n'excèdent pas 5%


Les perles semi-baroques  comprennent :
• Drop (poire, goutte) • Ovale • Bouton


Et les semi-baroques proprement dites.
Les perles cerclées  : plus de 3 cercles sur plus de 1/3 de la surface
Les perles baroques  : forme irrégulière, pas d'axe de symétrie.

 

Les différentes formes de perles :

 

toutes les formes de perle de tahiti

 

Le diamètre :

 

Classement par diamètre par 0,5 mm.  
Ex : Taille 10 =10,00 mm à 10,49 mm

         

       4   5    6      7      8        9        10       11       12          13         14

 

 

La qualité :

 

AAA (Top) Gem : Une ou quelques imperfections groupées sur moins de 10% de la surface. Lustre : Exceptionnel

AAA : Une ou quelques imperfections groupées sur moins de 10% de la surface. Lustre : très beau
AA+ : Quelques imperfections visibles sur moins de 30% de la surface. Lustre : beau. 
AA: Imperfections visibles sur moins de 50% de la surface. Lustre : moyen. 
A: Nombreuses imperfections, peu de lustre.


REBUTS : Ces perles sont comptabilisées à part et correspondent à des perles non recouvertes sur plus de 80% de leur surface par des couches perlières en continu.  Créaperles ne commercialise pas cette qualité de Perle.

 

Les critères subjectifs

 

Orient et lustre :

 

L'orient d'une perle de culture résulte de la décomposition de la lumière à travers des cristaux d'aragonite. Ce phénomène donne à l'observateur l'impression de regarder une boule rayonnante dont les contours seraient diaphanes. On se voit dans une belle perle comme dans un miroir. Il ne faut pas confondre l'orient, phénomène de lumière jouant en profondeur dans la matière, avec le lustre qui est la réflexion de la lumière à sa surface. La beauté d'une perle provient de la combinaison de l'orient, du lustre et de la couleur.

 

La couleur :

 

La couleur d'une perle de culture dépend de plusieurs facteurs : l'espèce de l'huître, l'environnement naturel, le choix du greffon et bien sûr le hasard. La plupart des huîtres perlières produisent des perles blanches.

Seule la Pinctada margaritifera engendre des perles de culture couvrant un large spectre de couleurs.

 

 Non négligeable, l'influence de l'environnement est encore peu connue. La couleur d'une perle varie aussi en fonction de la présence dans l'eau de sels minéraux, du degré de salinité, de la teneur en plancton et de la température de l'eau.